Blog

Caméra de suivi de nidification pour cavicole avec téléobjectif et détection de mouvement

Philippe Cadieux, Pierre Drapeau. August 07, 2023

diagram-arrow-down

Le suivi de nidification des oiseaux est essentiel pour évaluer le succès reproducteur d'une espèce. Cependant, un effort considérable est nécessaire pour suivre plusieurs nids, particulièrement pour les espèces à grand domaine vital, sans compter que chaque inspection directe du nid est un dérangement potentiel pour les oiseaux.

Dans le cadre d’un projet avec Hydro-Québec, où l’inspection directe des cavités de nidification dans des poteaux de transmission électrique est impossible (observation directe des œufs ou des jeunes dans le nid), nous avons développé un système de caméra à détection de mouvement à faible coût permettant la surveillance de la cavité ou du nid à partir du lever jusqu’au coucher du soleil (besoin de lumière naturelle).

Les objectifs du développement de cette caméra étaient les suivants :

  • Prendre des photos permettant de suivre la nidification et de déterminer le succès de reproduction de l'oiseau.
  • Utiliser la détection de mouvement pour prendre automatiquement des photos. - Être installée à une distance suffisante du nid grâce à un téléobjectif.
  • Être indépendante du réseau électrique (panneau solaire et batterie).
  • Avoir la capacité de prendre une très grande quantité de photos.
  • Rester sur le terrain et fonctionner de manière autonome pendant une longue période.

Méthode

Le système de caméra se compose d'un micro-ordinateur Raspberry Pi équipé d'un module de caméra. La lentille de la caméra est attachée à un téléobjectif qui peut permettre un zoom jusqu'à 40x. Grâce à ce téléobjectif, le système peut être installé à une grande distance du nid, permettant ainsi la prise de photos et de vidéos dès qu'une activité est détectée au site de nidification.

Le tout est alimenté par une batterie qui se recharge via un panneau solaire, ce qui permet de laisser le système sur le terrain pendant de longues périodes. L'électronique est logée dans une boîte en bois qui ressemble à un nichoir et peut être fixée à un arbre ou à des poteaux plantés dans le sol.

Au cours de deux années, nous avons suivi 16 nidifications de Grand Pic avec l'aide des caméras que nous avons développées. Ces nids étaient largement répartis sur le territoire, du sud du Québec jusqu'en Abitibi. Selon nos résultats préliminaires (certaines données ne sont pas encore analysées), pour la grande majorité (11/12) des suivis nous avons pu déterminer avec précision le succès de nidification et la date de sorties des jeunes de la cavité.

De plus, les photos ont également permis de mesurer la fréquence de nourrissage des adultes et de documenter des comportements rarement observés, tels qu'un adulte transportant un oeuf ou des jeunes morts à l'extérieur de la cavité. Nous avons également observé plusieurs autres espèces cavicoles (12 espèces) à l'entrée des cavités de Grand Pic. Celles-ci semblent être attirées par ces cavités. De plus, nous avons noté plusieurs tentatives de prédation par un épervier de Cooper.

Les caméras ont permis de recueillir des données précises sur la nidification du Grand Pic tout en réduisant l'effort de terrain et les coûts normalement associés à la logistique de suivis de nidification.

class="figure-img

Articles connexes